BIOGRAPHIE en quelques mots

Isabelle pratique les danses de couple depuis l’âge de 15 ans. Complètement passionnée, elle s'intéresse à des styles très variés (Salsa, Rock, Tango, Zouk Brésilien...). Elle s'exerce par ailleurs en danses "solo" (flamenco, contemporain, jazz, classique, hip-hop…) qu'elle approfondit en suivant différentes formations professionnelles. Ces nouvelles connaissances lui permettront d'enrichir ses créations ainsi que son enseignement.

Intéressée par la transmission et la pédagogie, elle décide de faire de la danse son métier. Depuis 2012, elle donne des cours collectifs réguliers en Salsa et en Bachata (sur tous les niveaux) dans la région d'Aix-Marseille. A partir de 2020, elle concentre ses activités d’enseignement sur Aix-en-Provence à l’école Rock’Caliente où ses cours de Salsa et Bachata sont remplis chaque année.

En parallèle et pour se challenger, elle participe à des compétitions de Bachata avec l’un de ses partenaires Romeo. Ensemble, ils remportent en 2016 le titre de Champions de France ! Ils voyagent partout en France comme à l’étranger (Europe, Amérique, Asie, Afrique) dans des Festivals, en tant qu'artistes, intervenant pour dispenser des cours et présenter leurs shows sur scène. Une expérience internationale ouvrant à Isabelle de nouvelles compétences !

Multi-casquettes, elle organise aussi des événements liés à la danse (stages, soirées, événements). Elle a notamment eu l’opportunité d’organiser trois éditions du Festival "Aixplosion Latina" autour de la Salsa et la Bachata, en partenariat avec Rock’Caliente.​​

Au cœur de ses racines 

 

Isabelle prend ses premiers cours de danse à l’âge de 12 ans. Ses parents étant espagnols, elle goûte pendant 5 ans aux rythmes forts du flamenco. Elle s’imprègne beaucoup de cette danse mais elle ressent l’envie d’ouvrir son horizon : "J’étais à un âge où j’avais besoin de quelque chose de plus. Le flamenco est une expression de soi profonde, avec parfois des sentiments de tristesse, de fierté, d’allégresse… il me manquait je pense une certaine maturité pour vivre cette danse complètement".

Une passion qui naît 

 

A 15 ans, elle est dans un orchestre de salsa dans lequel elle chante en espagnol. Bercée depuis petite par ces musiques à rythmes latinos, c’est à cette époque qu’elle prend conscience qu’elle a un lien particulier avec cette musique et que la Salsa se danse en couple ! C’est sa mère qui l'encourage à essayer et l’initie à la Salsa : et là c'est "un vrai coup de cœur". Des musiques enivrantes et endiablées, une danse qui allie sensualité, énergie et élégance, la possibilité de s'exprimer et improviser régulièrement grâce aux soirées dansantes. Sans oublier, l'essentiel : la chance de partager tout cela avec différents partenaires (même inconnu).

Les soirées s’enchaînent et la salsera ne quitte plus les parquets. La danse n’est plus un simple loisir mais devient toute une passion.

 

Précieuses rencontres  

 

Elle se fait remarquer sur les pistes, 2 ans après, par Mohammed Elbachi, connu sous l’appellation de Salsa Mo. Il est un des pionniers de la Salsa sur Marseille, très réputé en particulier par la qualité de son enseignement. Elle devient son assistante et suit également les stages de formation pédagogique qu’il propose à d’autres professeurs de la région. C’est avec beaucoup de gratitude et prise de conscience qu’elle ressort de cette expérience.

A 18 ans, une nouvelle rencontre va orienter son chemin : le partenariat avec Johann Rosmade (professeur et danseur à Montpellier depuis une dizaine d’année). Il est à la recherche d’une partenaire pour présenter des spectacles et participer à des congrès internationaux. Ils ont une très bonne accroche naturelle en danse et travaillent intensivement ensemble pour pouvoir présenter leurs prestations Salsa & Bachata dans des Festivals importants. Elle commence à voyager (en France et à l'étranger) pour se produire et donner des cours à ses côtés pendant environ 1an. Le monde du spectacle en danse de couple s’ouvre sous ses talons.

 

Une envie de s'exprimer et de goûter à d’autres saveurs 

Pendant cette progression dans le milieu de la danse latine, Isabelle s’entraîne beaucoup toute seule. Elle se découvre aimer, d’une part, un grand répertoire de musique et, d’autre part, improviser sa danse dessus cette variété. Les sensations de lâcher prise, de liberté et de créativité, qu’elle ressent pendant ces entrainements, deviennent très motrices dans son envie de découvrir davantage le milieu de la DANSE. Elle commence à toucher alors à la danse classiquecontemporaine puis jazz mais aussi au ragga, hip-hop, danse orientale... Elle se passionne pour chacune de ces disciplines car, pour elle, toutes les danses sont liées. Elles deviennent effectivement des outils permettant d’agrandir ses possibilités d’expression corporelle et, également, un enrichissement personnel en apprenant leur histoire et leur culture. Elle suit d'ailleurs actuellement une formation professionnelle dans ces disciplines (contemporain, jazz et classique).

C’est d’ailleurs à travers tout ce travail personnel qu’elle compose son 1er solo, nommé « Méfiez-vous des apparences », combinant différents styles de danse au service de l’interprétation musicale et thématique, qu’elle produit dans différents festivals en France. Elle collabore avec des musiciens pour partager des scènes avec danses/musiques improvisées en live mais aussi pour partager des idées d’enseignements, des liens en musiques et danses… Elle se produit d’ailleurs régulièrement au Med’s (Marseille), lieu qui met en avant des artistes qui proposent leurs spécificités et qui finissent par improviser avec les autres artistes. Un vrai enrichissement artistique.

 

Le cœur plus fort que la raison : une évidence

Isabelle a toujours été investie dans ces activités loisirs et scolaires. Alors qu’elle est lancée dans un projet professionnel et entame les études correspondantes, la danse lui fait toujours signe : des trains passent et elle n’y monte que pour de courts trajets, des appels de phare qui l’interpellent parce qu’ils lui rappellent le chemin qu’elle ne privilégie pas, puis des klaxonnes qui la coupent en plein sommeil et qui sonnent à l’oreille « Réveille toi, ose ! ». L’idée de s’investir dans le milieu artistique brûle en elle. Ses choix de vie lui paraissent pourtant peu propices à satisfaire tout ce qu’elle souhaite produire en danse. Elle prend conscience alors qu’elle a besoin de prioriser, ce qu’elle s’aperçoit être, ses rêves, afin de les réaliser. De longues réflexions, de gros changements, guidés et soutenus par le cœur qui glisse son dernier mot : ART et DANSE.

 

Le début d’une grande aventure 

Peu de temps après cette décision, Romeo la contacte pour participer aux concours de Bachata avec elle. Un « pourquoi pas » assez précipité car la demi-finale, jugée sur improvisation, avait lieu peu de temps après. Peu de préparation et ils remportent la 1ère place. Quelques mois plus tard, septembre 2013, ils ont un peu plus de temps d’entrainement et deviennent Vice-champions de France, sur chorégraphie, lors de la Finale Française. Une victoire pour des compagnons de danse qui ne se connaissaient presque pas. Ils mettent d’ailleurs 1 an et demi avant de réellement travailler ensemble et avoir des projets communs en danse : le temps de se connaître mieux et d’harmoniser leurs objectifs professionnels. Ils débarquent en 2015 avec une nouvelle chorégraphie qui leur donne, de nouveau, le titre de Vice-Champions de France et sont classés 4ème mondiaux. Ils ne lâchent rien et c’est en 2016 qu’ils emportent le titre de Champions de France.

En parallèle, elle commence à dispenser des cours réguliers de Salsa & Bachata à l’école Rock’Caliente sur Aix et au Studio Latino à Montpellier, deux des plus grandes écoles dans leur région respective. Elle se consacre l’année d’après autour d’Aix-Marseille pour les cours en semaine : elle continue avec Rock’Caliente avec un planning plus conséquent, devient Djette régulière des soirées mensuelles et propose des stages, évènements avec leur collaboration. Elle travaillera aussi pendant quelques années à Mambocha (à Allauch) et Bebop n°1 (Plan-de-Campagne). En plus de son planning regulier, Isabelle voyage les week-end pour des événements internationaux. En effet, elle est appelée avec son partenaire Romeo, pour des prestations dans des congrès internationaux, en France et à l’étranger (Egypte, Washington (E-U), Singapour (Asie), Suisse, Allemagne, Pays-bas, Londres…). Ils donnent des workshops (cours) et montent sur scène pour présenter leurs spectacles.

Pendant cette progression dans le milieu de la danse latine, Isabelle s’entraîne beaucoup toute seule. Elle se découvre aimer, d’une part, un grand répertoire de musique et, d’autre part, improviser sa danse dessus cette variété. Les sensations de lâcher prise, de liberté et de créativité, qu’elle ressent pendant ces entrainements, deviennent très motrices dans son envie de découvrir davantage la DANSE. Elle participe à des stages, festivals pour ouvrir son répertoire. Elle a d’ailleurs amplifié sa formation pendant 2 ans au Centre de danse professionnel AB13 sur un plan technique et artistique en Contemporain, Jazz, Classique et Hip-Hop. Elle s’est aussi intéressée et exercée au Zouk Brésilien, autre danse de couple.

Une passion toujours présente, des chemins qui se dessinent…

Après 8 ans de pratique professionnelle, Isabelle varie ses heures de cours, d’entrainements, sorties dansantes… afin de toujours conserver amour et passion pour la danse et son milieu. Un moyen de ne pas se lasser et conserver cette flamme. Une adaptation qu’elle conscientise comme une philosophie de vie : savoir préserver ce qu’on aime.

Elle continue à dispenser des cours à Rock’Caliente, son partenariat de coeur, où elle réunit jusqu’à 80 inscrits par heure de cours chaque semaine. Elle propose également des stages chaque mois, qui sont souvent complets. Enfin, elle collabore toujours avec cette école pour représenter/animer les soirées SBK à Europia (salle de 400m2, soirée dansante mensuelle).

Par ailleurs, d’un point de vue artistique, elle décide de freiner pour un moment les contrats à l’étranger, pour alléger un planning complètement rempli et laisser de la place à d’autres passions/plaisirs de sa vie. Elle privilégie ces entrainements et démarre ces nouveaux projets danse.

Vous pouvez d’ailleurs la suivre sur ces réseaux sociaux pour connaître davantage ses actualités et sa vie de danseuse. Des vidéos sur Youtube sont également disponibles.

© Isabelle Manzanares. Tous droits réservés.

  • Black Facebook Icon
  • Instagram Social Icon